Rechercher

Le mental et la voiture

Mental et voiture?

Ne vous y méprenez pas, je ne suis pas en train de vous dire que vous devez acheter LA voiture de sport tant désirée pour aider votre jeune athlète à favoriser sa préparation mentale.

Mon intention est plutôt de vous faire prendre conscience d’un environnement qui peut vous sembler anodin, mais qui peut parfois être très aidant comme dans d’autres cas, très néfaste sur l’athlète.


Il s’agit du fameux trajet en voiture

  1. En direction d’une pratique, d’une partie ou d’un tournoi;

  2. Lors du retour à la maison après l’un de ces événements…


Prenez quelques minutes pour penser à votre propre comportement lors de ces trajets, ce que vous dites et comment vous le faites; et pensez également à celui de votre enfant…




Parfois, le silence qui s’installe dans la voiture peut vous amener à vouloir remplir ce vide en parlant de tout et de rien, en rappelant à votre jeune ce qu’il doit faire ou non, en lui partageant des paroles encourageantes, etc. C’est tout à fait compréhensible… mais est-ce que ça répond à son BESOIN du moment? Je ne parle pas du vôtre, mais celui de votre jeune athlète qui se prépare à un événement X ou qui en revient...


Lors de mes accompagnements en individuel ou lors de mes interventions au sein d’équipes sportives, j’encourage fortement la mise en place d’une routine de pré-performance pour les aider à vivre l’événement à venir dans les meilleures conditions possibles. Pour certains, cette routine peut parfois commencer seulement 15 minutes avant une partie tandis que pour d'autres, ils en ont besoin dès le matin en se levant (et parfois même la veille, oui oui!) … Et selon vous, à quel endroit la plupart de ces jeunes me répondent-ils avoir de la difficulté à se «mettre dedans »?

oui, dans la voiture.

De plus, lorsque je les outille à analyser plus objectivement leur « post événement », êtes-vous en mesure d'identifier ce qui rend la tâche réflexive et objective ardue? Le retour en voiture et les commentaires qu’ils y reçoivent…


Je demeure convaincue que la plupart du temps, vous avez une belle intention derrière votre choix de leur parler, de leur donner votre avis ou de les encourager. Cependant, si vous avez pris le temps de lire ce court texte et si vous souhaitez vous assurer que votre intention a l’impact souhaité, je vous invite à en discuter directement avec votre jeune athlète afin de connaitre ce dont il a réellement besoin… et ne prenez rien personnellement! Il est en train de travailler SON mental.



Si tu es un athlète et que tu réalises que le trajet en voiture est vraiment un moment plus ou moins agréable pour toi, je t’encourage à en parler. Comme parents, il n’est pas toujours évident de savoir ce que vous vivez.


N.B.: Dans le livret de lecture "Olivier en route vers son rêve", cet aspect de l'impact des paroles du parent dans le trajet en voiture est effleuré pour un début de prise de conscience. Le principe des 3 livrets de lecture pour jeunes lecteurs sportifs est pour les amener à entamer un processus de réflexion par rapport à ses propres besoins par le biais de l'histoire vécue par le personnage principal.







4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout