Rechercher

Et si on sortait du cadre?

Mis à jour : 22 mars 2019


Certains me suivent par curiosité, d’autres tombent par un heureux hasard et apprennent à me découvrir à travers mes écrits; d’autres les lisent avec intérêt pour en connaître davantage sur ma personne, mes services et ainsi valider si je représente LA professionnelle qu’ils recherchent pour eux ou pour leur enfant.

Avant même de me permettre d’écrire mon avis, mes questionnements, mes états d’âme ou mes constats sur différents sujets concernant le monde la préparation mentale, j’avais envie de vous partager la signification de mon logo, cette image qui m’accompagnera désormais partout dans ma nouvelle vie professionnelle en tant que travailleuse autonome.


La première étape a été de faire appel à une professionnelle, Sara Krabti, graphiste, qui a pris le temps de me rencontrer, de me questionner, de me connaitre ainsi que d’écouter attentivement mon parcours, ma vision et mon approche pour ensuite entamer un processus de création... je t’en remercie grandement.



Exploiter son passé pour favoriser le présent…


Prendre des décisions importantes en 2018 pour devenir maître à part entière de mon emploi du temps professionnel et personnel exigeait d’être confiante en ses capacités et ses compétences pour y arriver. D’un œil extérieur, ma vie professionnelle semblait parfaite : excellentes conditions de travail de jour et de semaine, fond de pension qui s’accumule pour la retraite, nombreuses vacances payées, milieu de travail stimulant et jeune, collègues en or, etc.

Oui, de l’extérieur, cette décision d’effectuer un changement radical a fait réagir. Pensez à un commentaire ou un questionnement... et je l’ai sûrement entendu.

Durant toutes mes années de loyaux services au sein d’une maison d’enseignement supérieur régie par un cadre très stricte, j’ai tout de même réussi à y mettre de la couleur avec mes idées créatives, ma façon de comprendre et d’aborder les sujets différemment pour offrir un service de qualité à des étudiants vivant avec une situation de handicap. Je réussissais à les accompagner dans leur cheminement malgré l’adversité…

Et pour y parvenir efficacement, penser autrement que la ligne directrice habituelle était nécessaire. Poursuivre la recherche d’idées en explorant toutes les avenues possibles représentait un incontournable pour trouver des solutions aux défis apparaissant devant eux, devant moi ou devant cette grande institution publique. Plusieurs me décrivaient comme l’intervenante qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus…


« Thinking outside the box »… et si on sortait du cadre?


Penser différemment, aborder la situation avec une perspective nouvelle ou prendre du recul pour voir autrement le défi qui se présente devant soi favorisent la créativité et ouvrent l’esprit aux diverses solutions à mettre en place.

« Thinking outside the box » ne signifie pas défier les lois ou contredire les théories qui fonctionnent bien! En tant que préparatrice mentale, certaines lignes de conduite sont primordiales pour respecter mes rôles et responsabilités, ainsi que celui des autres professionnels. Cependant, pour amener le sportif, l’athlète ou le professionnel à atteindre ses objectifs, mon accompagnement ne se limite pas à une ligne droite à suivre, au contraire, elle favorise l’ouverture des œillères pour une intervention adaptée aux besoins.


À mon humble avis, « Et si on sortait du cadre… » contribue fortement à se dépasser, car c’est une façon de s’ouvrir aux possibilités et de trouver SA voie selon SA situation actuelle et non selon celle des autres. Durant le processus de création de mon logo, plusieurs éléments auraient pu m’être attribués, mais au final, le dépassement de soi avec Isabelle Grégoire représente indéniablement ma personnalité, ma vision de l’intervention, mon approche et ma distinction.

Le dépassement de soi représente l’attitude positive à adopter envers soi. Le seul comparatif possible est envers soi-même, ses capacités, ses objectifs et ses moyens. Ainsi, la personne consacre ses énergies pour elle-même et son propre dépassement. Au quotidien, la comparaison est imminente...et plus notre réseau s’agrandit, plus il y a d’occasions de se comparer. Mes interventions favorisent donc le retour vers soi pour permettre à l’individu de s’y retrouver et non de le changer. Et plus souvent qu’autrement, « thinking outside the box » y contribue fortement car elles ouvrent les possibilités.


Et vous, devant l’adversité, comment agissez-vous?


Au plaisir de vous lire, car assurément que vous m’inspirerez et en inspirerez d’autres.

288 vues1 commentaire

Isabelle Grégoire - Dépassement de soi @ 2020 - Tous droits réservés